Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

centrale hydroélectrique dite usine-écluse d'Avignon

Dossier IA84000937 réalisé en 2011
Appellations usine-écluse d'Avignon
Dénominations centrale hydroélectrique, écluse, pont
Aire d'étude et canton bassin du Rhône - Avignon
Hydrographies Rhône le
Adresse Commune : Avignon
Lieu-dit : île de la Barthelasse, île des Papes
Adresse : R.D. 228 , route de l' Islon Lou Radèu Farfantello , chemin du Mont-Blanc
Cadastre : 2008 Al 74

Programmées par la Compagnie Nationale du Rhône (CNR) en 1973, la centrale hydroélectrique et l'écluse d'Avignon sont inclues dans le grand projet d'aménagement d'Avignon, déclaré d'utilité publique en 1970. La nécessité de maintenir un débit suffisant au-devant de la ville d'Avignon s'imposait. Il s'agissait aussi de prévenir l'écoulement des crues en amont. Le Rhône se divise en deux bras d'importance égale à hauteur de Sorgues (84). La CNR décide donc de rentabiliser cette fraction et de doter chacun des deux bras d'un barrage : le barrage de Sauveterre (Gard) sur le bras d'Avignon, qui longe l'agglomération, et le barrage de Villeneuve (Gard), qui alimente en aval l'usine-écluse d'Avignon.

Période(s) Principale : 3e quart 20e siècle
Dates 1973, porte la date
Auteur(s) Auteur : Compagnie Nationale du Rhône,
Compagnie Nationale du Rhône

Société anonyme d'intérêt général, à directoire et à conseil de surveillance. Le 27 mai 1921, la loi organique de la CNR est publiée au Journal officiel : la société est chargée par l'État d'aménager et d'exploiter le Rhône, selon trois missions solidaires : production, navigation, irrigation et autres usages agricoles. Le 27 mai 1933, la CNR tient son assemblée générale constitutive. La CNR exploite 19 centrales hydro-électriques construites sur le cours du Rhône.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maître d'oeuvre, attribué par travaux historiques

L'usine-écluse d'Avignon, située au nord de l'agglomération, est accessible depuis la route de l'Islon Lou Radèu Farfantello (R.D. 228). Elle prend place sur le canal usinier du bras droit du Rhône et relie l'île de la Barthelasse à l'île des Papes. Tous les ouvrages sont en béton armé. Le barrage de retenue comportant cinq passes de 20 m chacune, alimente, 3 km en aval, la centrale hydroélectrique, dont la salle des machines est à ciel ouvert. La production énergétique totale de l'usine-écluse d'Avignon est de 935 millions de kWh par an. Accolée à l'usine, en rive droite, l'écluse permet le franchissement d'une chute de 10,5 m. Avec un sas de 195 x 12 m, elle peut accueillir les plus grands gabarits des bateaux de marchandises. Son accès se fait par une porte coulissante qui s'enfonce latéralement dans le bajoyer de la rive droite. Un pont routier a été mis en place sur l'ouvrage pour permettre le franchissement du bras usinier de Villeneuve.

Murs béton armé

Repérage cartographique. D'après la Compagnie Nationale du Rhône. Centrale hydroélectrique et écluse au nord d'Avignon, accessible depuis la R.D. 228 (route de l'Islon Lou Radèu Farfantello), à hauteur du chemin du Mont Blanc ; située sur le canal usinier du bras droit du Rhône, elle relie l'île de la Barthelasse à un îlot (île des Papes ?). Propriété : CNR.

Statut de la propriété propriété d'une société privée
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Redon Clotilde - Havard Isabelle - Decrock Bruno