Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
cathédrale puis église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

ensemble de la porte d'entrée : deux vantaux et un tympan de menuiserie

Dossier IM04002257 réalisé en 2009

Fiche

Dénominations vantail, tympan
Appellations ensemble de la porte d'entrée
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Entrevaux
Adresse Commune : Entrevaux
Emplacement dans l'édifice portail de la façade principale

Comme le portail, l'ensemble de la porte a été initialement réalisé au cours du 3e quart du 17e siècle, sous l'impulsion de monseigneur Dominique Ithier. Cependant, le décor rocaille de certains cartouches laisse penser que les vantaux et le tympan de menuiserie ont pu être complétés, modifiés ou refaits au 18e siècle.

Période(s) Principale : 3e quart 17e siècle , (?)
Principale : 18e siècle , (?)
Auteur(s) Personnalité : Ithier Jean-Dominique,
Jean-Dominique Ithier (1607 (?) - 1672)

Evêque de Glandèves (Alpes-de-Haute-Provence) de 1654 à 1672.

Ordonné prêtre en 1635, père supérieur des Cordeliers de Bordeaux. Nommé à l’évêché de Glandèves en récompense de son engagement auprès de Mazarin pendant la Fronde. Commence la construction du palais épiscopal de la Seds (Entrevaux). Il y meurt en 1672 après avoir été particulièrement présent dans son diocèse.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire, (?)

Le portail est fermé par deux vantaux juxtaposés et un tympan de menuiserie, qui forment une composition symétrique. Chaque vantail, de forme rectangulaire verticale, comporte trois panneaux moulurés grand cadre vrai, superposés. Les panneaux supérieurs et inférieurs sont chantournés. Les petits panneaux médians sont de forme rectangulaire horizontale. Le tympan de menuiserie est séparé des vantaux par une traverse dormante moulurée. Sa partie supérieure est cintrée et épouse la courbe de l'arc du portail. Il comporte un seul grand panneau horizontal, mouluré, dont la partie supérieure est chantournée. Assemblages chevillés. Décor sculpté (fond des panneaux travaillé à la gouge). Platines de l'entrée de serrure et de la poignée en fer forgé, découpé et chantourné (vantail droit).

Catégories menuiserie, sculpture, ferronnerie
Matériaux bois, (?), taillé, mouluré, chantourné, décor en relief
fer, garniture, forgé, chantourné
noyer
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies quadrilobe : cartouche, coquille
cartouche, coquille, crête de coq
cartouche, trophée liturgique, motif rocaille), à chute
cartouche, trophée liturgique, aile, coquille), à chute
cartouche, agneau mystique, motif rocaille, palme, fleur)
Précision représentations

Les panneaux inférieurs des vantaux sont décorés d'un cartouche inscrit dans un grand quadrilobe, les panneaux médians sont ornés d'un cartouche, et les panneaux supérieurs présentent un petit cartouche auquel est suspendu un trophée liturgique en chute. Sur le vantail gauche, les attributs des évêques, reliés par un rameau fleuri sont suspendus à un cartouche rocaille : la mitre à deux fanons, la crosse, l’étole épiscopale, le livre symbole de la vocation pastorale. Sur le haut du vantail droit, ce sont cette fois les attributs pontificaux qui sont figurés, suspendus ici à un cartouche ailé : la tiare à deux fanons dont les trois registres symbolisent les trois pouvoirs du pape, la férule crucifère triple (bâton liturgique portant une triple croix) et le cierge pontifical fiché dans un chandelier d’autel, allumé à Saint-Pierre de Rome pendant la messe pontificale, sont placés en sautoir, tout comme les deux clés qui sont une allusion à saint Pierre, premier évêque de Rome. Ces attributs, épiscopaux et pontificaux ne sont pas les armoiries d’un personnage en particulier mais bien les symboles génériques d’une dignité ecclésiastique, en lien évident avec le rang de l’édifice d’Entrevaux : une cathédrale.

Le tympan de menuiserie est lui-aussi porteur de sens : au centre d’un cartouche posé sur fond de palmes, se tient un agneau vexillifère (c’est-à-dire porte-étendard), attribut du saint Jean Baptiste et symbole du Christ.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Poulin Yvan - Masson-Lautier Maïna