Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

pont mobile (table de transfert) dit pont transbordeur

Dossier IA13001271 réalisé en 2005
Précision dénomination table de transfert
Appellations pont transbordeur
Dénominations pont mobile
Aire d'étude et canton Bouches-du-Rhône - Arles
Adresse Commune : Arles
Adresse : 33 avenue Victor-Hugo
Cadastre : 1963 AV 89

Une fosse et un pont transbordeur existaient probablement depuis l'origine entre le montage et le premier bâtiment des forges qui deviendra vers 1860 la chaudronnerie de fer. De même longueur que ce dernier atelier, la fosse mesurait près de 80 m pour 8 m de largeur d'après un plan de 1875. Elle se prolongeait 10 m plus à l'ouest que l'actuelle fosse. S'il est impossible de dire quand ces dix mètres furent comblés, il est clair en revanche que l'alongement de 60 m vers l'est date lui des années 1880, et qu'il fut contemporain de celui du montage et de la reconstruction de la chaudronnerie de fer. Le pont lui-même a dû être modernisé plusieurs fois au cours du 20e siècle. Celui qui est encore en place ne remonte probablement pas au-delà des années 1950 et pourrait avoir été installé lors des aménagements réalisés entre 1952 et 1954. C'est du reste à cette époque que furent détruits le pont transbordeur qui se trouvait entre les forges et le montage et celui qui desservait le bâtiment de la remise.

Période(s) Principale : milieu 20e siècle
Auteur(s) Auteur : maître d'oeuvre inconnu

Trois rails courent de l'est à l'ouest de la fosse maçonnée qui mesure environ 8 m de large pour 130 m de longueur et 0,5 m de profondeur et dont les bords sont recouverts de gros blocs de pierre taillée de 0,8 m de longueur. Le pont transbordeur desservait 12 voies ferrées parallèles qui traversaient les ateliers du nord au sud, depuis la remise jusqu'à la chaudronnerie de fer. Trois de ces voies se prolongeaient jusqu'au pont-tournant situé à l'extrême sud des ateliers. Le pont lui-même est équipé de deux cabestans qui permettaient de déplacer les locomotives et les tenders. Deux moteurs électriques assuraient la translation du pont dans sa fosse en commandant la marche de chacune des trois roues sur son rail. il porte une inscription concernant le fabricant des réducteurs de vitesse : Merger - Strasbourg.

États conservations établissement industriel désaffecté, menacé
Statut de la propriété propriété d'un établissement public de l'Etat
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Buffa Géraud