Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

coopérative agricole et parfumerie (coopérative de distillation de plantes à parfum, distillerie de fleur d'oranger, coopérative d'approvisionnement) dite Coopérative Nerolium

Dossier IA06001348 réalisé en 1991

Fiche

Dossiers de synthèse

La coopérative NEROLIUM de Vallauris fut créée en 1920. Elle était spécialisée dans le traitement des produits du bigaradier, oranger amer, dont fleurs, fruits et feuilles donnent des produits divers. La fleur distillée donne le néroli. Le zeste du fruit, gratté et passé dans une centrifugeuse, donne l'huile essentielle de parfumerie. Le fruit est transformé en confiture, et même les feuilles sont utilisées en herboristerie. La coopérative connut une très grande activité et fut agrandie plusieurs fois. Elle fit même aménager sur son terrain un moulin à huile dont le plan était signé PEIRAN et MARTHRE architectes, et l'installation réalisée par GIORDAN Frères, constructeurs à Nice. Avec la mise au point des produits synthétiques et la concurrence de la production abondante des pays d'Afrique du Nord, la coopérative NEROLIUM a dû changer d'orientation. Dans les années 1990, elle ne produisait plus que quelques litres d'huile essentielle vendus exclusivement aux parfums CHANEL. Elle Fabrique de la confiture d'Orange amère dans ses locaux de Golfe-Juan, mais surtout fait de la vente de produits régionaux et d'horticulture. Depuis 1984 le hall principal est prêté en été pour des expositions d'Art et d'Artisanat.

État actuel : bon.

DESCRIPTION

Situation : la coopérative fut construite sur un pré communal, elle est aujourd'hui au centre de l'agglomération. L'ensemble des bâtiments est distribué dans une cour isolée de la rue par des immeubles. On y accède par deux passages pratiqués entre les maisons. Le bâtiment d'origine ouvre à l'est, l'entrée actuelle est située au nord.

Matériaux : structure poutre-poteau en béton ourdis de moellons calcaire. Béton pour l’annexe, la cheminée et le bassin.

Structure : la coopérative est constituée principalement de trois travées parallèles d'est en ouest, auxquelles on a ajouté, sur la paroi postérieure ouest, une travée perpendiculaire légèrement plus haute. Un autre petit bâtiment ferme l'angle nord-ouest. Devant lui est construite la cheminée de 32 m de hauteur et un grand bassin se situe plus au nord. De l'autre côté de la cour, au nord-est, un immeuble prêté par la ville abrite les bureaux et l'appartement. Un portail placé entre deux immeubles bordant la rue, permet d'accéder au bâtiment d'origine et à son portail d'entrée est. Un autre portail, plus large, permet l'entrée dans la cour côté nord.

Élévations extérieures :

Élévation est : la façade est formée des murs pignons des trois travées accolées. Les extrémités sont percées d'une seule fenêtre légèrement cintrée, placée au-dessus d'un soubassement qui forme un ressaut. Elles sont ornées d'une grille de fer forgé. Les angles sont soulignés d'un pilastre plat. La travée centrale est accessible par un perron de trois marches avec plans inclinés sur les côtés. Elle présente un grand portail cintré dont la partie supérieure vitrée est fermée par une grille de fer forgé. Le tympan est occupé par un cartouche gravé, avec nom et date de création de l'usine. Ce portail est couronné d'un fronton de gypserie en forme de chapeau de gendarme, dont le sommet arrondi est orné d'une volute et d'un décor d'abeille, d'oranges et de fleurs d'orangers. Un cartouche rond placé au centre est également décoré de branches d'orangers. Le fronton repose sur des consoles auxquelles sont accrochées des branches d'orangers en plâtre. Cette travée est encadrée de pilastres réunis à ceux des travées voisines par un seul chapiteau. Le toit est débordant et laisse voir les chevrons et les voliges de la charpente.

Élévation nord : la façade nord est formée de la façade latérale d'une des travées d'origine et du mur pignon de la travée perpendiculaire rajoutée. La partie ancienne est la plus basse. Elle est partagée en quatre parties par des pilastres plats. Les deux parties centrales sont percées d'une grande et d'une petite fenêtres cintrées. La partie rajoutée est plus élevée. La porte cintrée est précédée d'un plan incliné et surmontée d'un oculus. Toute la paroi est encadrée d'une grosse moulure plate.Couverture : charpente de bois et tuiles plates sur le bâtiment d'origine.

Distribution intérieure : la partie la plus ancienne comporte un grand hall de 640 m² qui servait à étaler les fleurs d'oranger, et qui abrite les machines et centrifugeuses nécessaires pour extraire l'huile essentielle des bigarades. Dans un coin du local s'installaient les ouvrières chargées de peler les oranges pour en préparer les zestes appelés coulannes. Ce hall sert aujourd’hui de salle d’exposition en été. Dans le bâtiment rajouté à l'ouest le bureau et le hall de vente occupent une partie de l'espace. Le reste est partagé en deux niveaux et forme une sorte de mezzanine. Un local indépendant, situé à l'angle nord-ouest de la cour, sert de dépôt. Il contenait autrefois les alambics de distillation des fleurs d'oranger. Il est proche de la cheminée et du bassin. Les bureaux et l'appartement sont installés en face de l'ensemble, au nord-est, dans une maison implantée sur la rue.

Conclusion :

Ce bâtiment, de structure très simple, est agrémenté par quelques détails pittoresques comme le décor de gypserie du portail et l'oculus de la façade nord. Ses dimensions sont actuellement disproportionnées avec le volume de ses activités.

Précision dénomination coopérative de distillation de plantes à parfum
distillerie de fleur d'oranger
coopérative d'approvisionnement
Appellations Coopérative Nerolium
Parties constituantes non étudiées moulin, bassin, bureau, maison, entrepôt agricole, boutique, cour
Dénominations coopérative agricole, parfumerie
Aire d'étude et canton Provence-Alpes-Côte d'Azur - Antibes-sud
Adresse Commune : Vallauris
Adresse : 12 avenue Georges-Clemenceau

La coopérative Nerolium est construite en 1920 ; la cheminée et le bassin sont édifiés par l'entrepreneur Thorrand dont le nom figure sur la cheminée ; la coopérative est agrandie plusieurs fois. Un moulin à huile est aménagé par les architectes Peiran et Marthre et l'installation est réalisée par l'entrepreur Giordan. La date de construction figure sur le tympan du portail de l'aile centrale en façade est. Actuellement la coopérative réalise surtout la vente de produits régionaux et d'horticulture. Depuis 1984, le hall principal est prêté en été pour des expositions d'art et d'artisanat. AUTEUR : Thorrand (entrepreneur) ; Peiran (architecte) ; Marthre (architecte) ; Giordan (entrepreneur) ; JATT : signature

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1920, porte la date

La coopérative est formée de 3 ailes parallèles contigües auxquelles est accolée à l'ouest une aile perpendiculaire légèrement plus élevée ; au nord-ouest se dresse la cheminée ; le grand bassin se trouve au nord de l'ensemble. Le bâtiment initial comporte un grand hall qui servait à étaler les fleurs d'oranger et qui abrite les machines et centrifugeuses nécessaires à l'extraction de l'huile essentielle. Le bâtiment ouest abrite le bureau et le hall de vente. Un local indépendant, situé à l'angle nord-ouest de la cour sert de dépôt ; il contenait autrefois les alambics de distillation des fleurs d'oranger. Les bureaux et l'appartement sont installés dans la maison, située au nord-est. L'élévation est présente les 3 murs-pignons des ailes initiales percées de fenêtres en arc segmentaire ; l'aile centrale présente un portail couronné d'un fronton chantourné en gypserie dont le sommet est orné d'une volute et d'un médaillon ; ce fronton repose sur des consoles.

Murs pierre
béton
Toit tuile plate
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans
États conservations bon état
Techniques décor stuqué
Représentations feuillage fleur fruit insecte
Précision représentations

Le portail de l'aile centrale en façade est présente un décor de gypserie ; dans le médaillon du fronton est représenté un insecte posé sur une branche d'oranger ; sous les consoles, des branches d'orangers sont représentées.

Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Notices sur Nerolium rédigées dans le cadre de l'enquête sur les coopératives

    REF IA06001336

    DENQ 1991

    COPY (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

    DBOR 2003

    NOMS Tuccelli Nicole ; Pauvarel Carole

    ETUD enquête thématique régionale (coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur)

    DOSS dossier individuel

    DENO coopérative agricole ; parfumerie ; conserverie

    PDEN coopérative de distillation de plantes à parfum ; distillerie de fleur d'oranger ; coopérative de confiture d'oranges amères

    APPL Coopérative Nerolium

    TICO coopérative agricole et parfumerie (coopérative de distillation de plantes à parfum, distillerie de fleur d'oranger) dite Coopérative Nerolium, actuellement conserverie (coopérative de confiture d'oranges amères)

    PARN entrepôt agricole ; bureau ; logement

    REG Provence-Alpes-Côte d'Azur

    DPT 06COM Vallauris

    INSEE 06155AIRE Provence-Alpes-Côte d'Azur

    CANT Antibes-sud

    LIEU Golfe-Juan

    ADRS Liberté (avenue de la)

    ZONE Lambert3COOR 0982780 ; 3151870

    IMPL en écart

    SCLE 1er quart 20e siècle

    AUTR maître d’œuvre inconnu

    HIST La Coopérative Nerolium a été fondée en 1904. Elle était la première coopérative de distillation de plantes à parfum dans les Alpes-Maritimes. Après une baisse de la production dans les années 1930, la distillation de la fleur d'oranger est peu à peu abandonnée. Une partie des locaux est actuellement occupée par une conserverie produisant de la confiture d'oranges amères. Cette coopérative de confiture d'oranges amères dépend toujours de la Coopérative Nerolium.

    MURS pierre ; béton ; brique

    TOIT tuile plate

    ETAG rez-de-chaussée ; 1 étage carré

    COUV toit à longs pans ; croupe ; pignon couvert

    DESC La façade nord du corps de bâtiment central est surmontée d'une balustrade et couronnée par un attique aveugle. Elle est percée de trois portes qui s'inscrivent sous des arcades surbaissées soutenues par des colonnes engagées. Le corps de bâtiment est est occupé par l'entrepôt qui abrite les chaudières ; il est complété par une grande cheminée en briques. Le corps de bâtiment ouest, où étaient installés les bureaux au rez-de-chaussée et un logement à l'étage, abrite actuellement l'atelier de fabrication de confiture.

    ETAT état moyen

    STAT propriété privée

    REF IA06001348DENQ 1991COPY (c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général

    DBOR 2003

    NOMS Tuccelli Nicole ; Pauvarel Carole

    ETUD enquête thématique régionale (coopératives agricoles de Provence-Alpes-Côte d'Azur)

    DOSS dossier individuel

    DENO coopérative agricole ; parfumerie

    PDEN coopérative de distillation de plantes à parfum ; distillerie de fleur d'oranger ; coopérative d'approvisionnement

    APPL Coopérative Nerolium

    TICO coopérative agricole et parfumerie (coopérative de distillation de plantes à parfum, distillerie de fleur d'oranger, coopérative d'approvisionnement) dite Coopérative Nerolium

    PARN moulin ; bassin ; bureau ; maison ; entrepôt agricole ; boutique ; cour

    REG Provence-Alpes-Côte d'AzurDPT 06COM VallaurisINSEE 06155AIRE Provence-Alpes-Côte d'Azur

    CANT Antibes-sudADRS Georges-Clemenceau (avenue) 12ZONE Lambert3COOR 0980950 ; 3152620IMPL en ville

    SCLE 1er quart 20e siècleDATE 1920JDAT porte la dateAUTR Thorrand (entrepreneur) ; Peiran (architecte) ; Marthre (architecte) ; Giordan (entrepreneur)

    JATT signature

    HIST La coopérative Nerolium est construite en 1920 ; la cheminée et le bassin sont édifiés par l'entrepreneur Thorrand dont le nom figure sur la cheminée ; la coopérative est agrandie plusieurs fois. Un moulin à huile est aménagé par les architectes Peiran et Marthre et l'installation est réalisée par entrepreneur Giordan. La date de construction figure sur le tympan du portail de l'aile centrale en façade est. Actuellement la coopérative réalise surtout la vente de produits régionaux et d'horticulture. Depuis 1984, le hall principal est prêté en été pour des expositions d'art et d'artisanat.

    MURS pierre ; béton

    TOIT tuile plate

    ETAG en rez-de-chaussée

    COUV toit à longs pans

    DESC La coopérative est formée de 3 ailes parallèles contigües auxquelles est accolée à l'ouest une aile perpendiculaire légèrement plus élevée ; au nord-ouest se dresse la cheminée ; le grand bassin se trouve au nord de l'ensemble. Le bâtiment initial comporte un grand hall qui servait à étaler les fleurs d'oranger et qui abrite les machines et centrifugeuses nécessaires à l'extraction de l'huile essentielle. Le bâtiment ouest abrite le bureau et le hall de vente. Un local indépendant, situé à l'angle nord-ouest de la cour sert de dépôt ; il contenait autrefois les alambics de distillation des fleurs d'oranger. Les bureaux et l'appartement sont installés dans la maison, située au nord-est. L'élévation est présente les 3 murs-pignons des ailes initiales percées de fenêtres en arc segmentaire ; l'aile centrale présente un portail couronné d'un fronton chantourné en gypserie dont le sommet est orné d'une volute et d'un médaillon ; ce fronton repose sur des consoles.

    TECH décor stuqué

    REPR feuillage ; fleur ; fruit ; insecte

    PREP Le portail de l'aile centrale en façade est présente un décor de gypserie ; dans le médaillon du fronton est représenté un insecte posé sur une branche d'oranger ; sous les consoles, des branches d'orangers sont représentées.

    ETAT bon état

    STAT propriété privée

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Tuccelli Nicole - Pauvarel Carole