Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

ferme

Dossier IA04001048 réalisé en 2007

Fiche

  • Elévation sud.
    Elévation sud.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • étable
    • fenil
    • citerne
    • aire à battre

Dossiers de synthèse

Cette ferme isolée est située dans un environnement d'anciennes terrasses de culture, aujourd'hui totalement boisées. Un chemin carrossable ancien y accède. Elle est adossée à la pente et comporte trois niveaux : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage de comble.

L'étage de soubassement est occupé par une étable ; le sol est en terre battue, les murs ne sont pas enduits ; la mangeoire est adossée au mur est, la crèche est constituée d'un banquette maçonnée et d'une planche sur chant, le râtelier est en bois ; un jour rond est percé dans le mur sud ; l'accès se fait par une porte ouverte dans le mur sud ; cette porte est flanquée de deux aérations constituées de sections cylindriques en terre cuite vernissée (anciennes conduite d'eau en remplois). -

Le rez-de-chaussée est séparé en deux parties par une cloison en pans de bois et maçonnerie légère. La partie nord est occupée par un fenil ; le sol est en mortier sur plancher rustique ; les murs reçoivent un enduit rustique réalisé au mortier de chaux et de gypse ; deux baies fenière sont percées dans les murs ouest et nord ; l'accès se fait depuis le logis par une porte percée dans la cloison.

La partie sud est réservée au logis ; le sol est en carreaux de terre cuite carrés (18cm x 18cm) scellés au mortier sur plancher rustique ; les murs sont enduits au mortier de gypse et reçoivent un badigeon blanc et des plinthes noires ; le plafond est enduit au mortier de gypse et reçoit un badigeon blanc ; une cheminée est adossée au mur ouest, le manteau est façonné au mortier de gypse ; un placard est adossé à l'angle nord-ouest ; une fenêtre est percée dans le mur sud ; l'accès se fait par une porte ouverte dans ce même mur. -

L'étage de comble est occupé par le fenil ; l'accès se fait par une grande baie fenière ouverte dans le mur est ; un oeil-de-boeuf ovale est percé dans le mur ouest.

L'ensemble est construit en moellons de calcaire maçonnés au mortier de gypse. Les chaînes d'angles sont en gros moellons équarris. Les encadrements des ouvertures sont en maçonnerie avec enduit de finition au mortier de gypse lissé et feuilluré, les linteaux sont en bois. Les baies sont occultées par des contrevents en bois plein. L'ensemble des élévations reçoit un enduit lisse de couleur beige clair. Les ouvertures des baies sont décorées d'un décor de faux encadrements peint en jaune et surlignés d'un liseré rouge. Les chaînes d'angles reçoivent un décor peint de faux chaînage harpé, de couleur jaune surligné d'un liseré rouge avec ombre portée de couleur lie de vin.

La charpente est à pannes (une panne faîtière, deux pannes intermédiaires, pas de panne sablière) portant chevrons. Le toit à longs pans est couvert en tuiles plates mécaniques décorées d'une ancre de Marine (fabricant : Antoine Sacoman - Usine La Plata, Marseille, Saint-Henry), d'autres tuiles plates mécaniques (fabricant : Tuileries du Midi - Berre - Marseille) sont utilisées de façon ponctuelle. Cependant, des vestiges de la couverture originelle en tuile creuse sont visibles aux abord de la ferme. L'avant-toit est réalisé par le débord des chevrons de la toiture, la saillie de rive des pignons est traitée en charpente légère et tuiles de rive mécaniques.

Une citerne couverte en berceau segmentaire est située à une dizaine de mètres au sud de la ferme. Une aire à battre est aménagée devant l'élévation est. Une terrasse soutenue par un mur en pierre sèche est aménagée le long de l'élévation ouest. Une rampe talutée permet l'accès au second niveau de l'élévation sud.

Parties constituantes non étudiées étable, fenil, citerne, aire à battre
Dénominations ferme
Aire d'étude et canton Pays Asses, Verdon, Vaïre, Var - Castellane
Adresse Commune : Castellane
Lieu-dit : Saint-Pierre
Cadastre : 1834 E4 2104 ; 1983 E4 1241

Cette ferme est figurée sur le plan cadastral de 1834, avec le même plan de masse et peut dater du 18e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle

Cette ferme isolée est située dans un environnement d'anciennes terrasses de culture, aujourd'hui totalement boisées. Un chemin carrossable ancien y accède. Elle est adossée à la pente et comporte trois niveaux : un étage de soubassement, un rez-de-chaussée et un étage de comble. L'étage de soubassement est occupé par une étable, le rez-de-chaussée est occupée par un fenil et un logement, l'étage de comble est occupé par le fenil. L'ensemble est construit en moellons de calcaire maçonnés au mortier de gypse. Les chaînes d'angles sont en gros moellons équarris. Les encadrements des ouvertures sont en maçonnerie avec enduit de finition au mortier de gypse lissé et feuilluré, les linteaux sont en bois. Les baies sont occultées par des contrevents en bois plein. L'ensemble des élévation reçoit un enduit lisse de couleur beige clair. Les ouvertures des baies sont décorées d'un décor de faux encadrements peint en jaune et surlignés d'un liseré rouge. Les chaînes d'angle reçoivent un décor peint de faux chaînage harpé, de couleur jaune surligné d'un liseré rouge avec ombre portée de couleur lie de vin. La charpente est à pannes (une panne faîtière, deux pannes intermédiaires, pas de panne sablière) portant chevrons. Le toit à longs pans est couvert en tuile plate mécanique. Cependant, des vestiges de la couverture originelle en tuile creuse sont visibles aux abords de la ferme. L'avant-toit est réalisé par le débord des chevrons de la toiture, la saillie de rive des pignons est traitée en charpente légère et tuiles de rive mécaniques. Une citerne couverte en berceau segmentaire est située à une dizaine de mètres au sud de la ferme. Une aire à battre est aménagée devant l'élévation est. Une terrasse soutenue par un mur en pierre sèche est aménagée le long de l'élévation ouest. Une rampe talutée permet l'accès au second niveau de l'élévation sud.

Murs calcaire
moellon sans chaîne en pierre de taille
Toit tuile plate mécanique
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé, étage de comble
Couvertures toit à longs pans
Typologies F2 : ferme en maison-bloc en hauteur
Statut de la propriété propriété privée, []
(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - Laurent Alexeï