Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Infrastructures portuaires en Provence-Alpes-Côte d’Azur

Dossier IA00141319 réalisé en 2014

Fiche

  • Impression

Voir

Contexte de l'opération

En juin 2010, le Grenelle de la mer formulait à l’échelle nationale des engagements en faveur du patrimoine maritime culturel (travaux du groupe IV : Mission Sensibilisation – Éducation -Communication). Dans sa stratégie régionale de la mer et du littoral, adoptée en juin 2011, le conseil consultatif régional de la mer insistait sur la nécessité de « définir ce qui constitue le patrimoine maritime et fluvial, sans le réduire au patrimoine des bateaux ». Il recommandait un « inventaire de ce patrimoine maritime et fluvial dans l’objectif de le valoriser, le faire connaitre, le faire vivre et contribuer à forger la culture régionale méditerranéenne ».

En juillet 2012, le service mer et littoral prend l’initiative d’une étude sur le patrimoine maritime culturel confiée à un bureau d'étude pour une durée de douze mois. Il s'associe pour l'élaboration cahier des charges au service Inventaire et patrimoine, des représentants de l’Union des Ports de Plaisance de Provence-Alpes-Côte d'Azur (UPACA) et de la Fédération du Patrimoine Maritime Méditerranéen (FPMM) et de représentants des autorités gestionnaires de ports. Des contraintes pratiques imposent de définir strictement le champ étudié :

- L'étude porte sur les infrastructures portuaires pour leur intérêt historique et technique.

- Les éléments bâtis de l’espace portuaire sont considérés du point de vue de leur fonction initiale, en considérant cependant les affectations successives ou les évolutions sur le long terme.

- L'analyse technique des infrastructures doit permettre de palier le manque de connaissances fondamentales.

- Le matériel flottant, qui correspond à une démarche spécifique, n’est pas traité dans ce premier volet.

- A l’échelle régionale de l'enquête doit correspondre une information synthétique, homogène et systématique qui correspond à un premier niveau de connaissances sur ces aménagements. La dimension proprement urbaine du port, qui correspondrait au cadre d'une enquête topographique pour chaque ville portuaire, sort de ce cadre.

Les objectifs

L’enquête porte principalement sur les infrastructures portuaires : les circonstances de l'aménagement d'un bassin protégé par une digue, équipé de quais et de bâtiments de service liés aux activités du port . Son objectif est de repérer, d’identifier, et de proposer une chronologie des principaux aménagements et bâtiments liés aux fonctions portuaires, dont l'intérêt historique ou technique témoigne des enjeux spécifiques à l'histoire de ces équipements.

Deux dimensions complémentaires sont envisagées sans préjuger des possibilités de leur restitution :

- la documentation des savoir-faire et traditions liées aux activités du port (pratiques de pêche, fêtes).

- la perception des espaces portuaires par leurs usagers, leur intérêt à l’échelle locale voire leur dimension patrimoniale.

Aires d'études Provence-Alpes-Côte d'Azur

Références documentaires

Documents figurés
  • Le petit atlas maritime, recueil de cartes et plans des quatre parties du monde. En cinq volumes. Par ordre de M. le duc de Choiseul,... Cinquième volume contenant les côtes de France et les places maritimes sur l'océan et sur la méditerranée. [s.n.] (Paris) 1764. Bibliothèque nationale de France, département Réserve des livres rares, G-667.

  • Diot. Atlas des principales villes maritimes de France tant sur l'Océan que sur la Méditerranée depuis Dunkerque jusques et compris Antibes / dessinés par H.-E. Diot, à Dunkerque, le 20 juillet 1770. Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE DD-362

  • Jean-François Sant, [Atlas nautique manuscrit de la Méditerranée] / receuil de dessins à l'encre Jean-François Sant, cartographe. Vers 1782. Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GE DD-696.

  • [Vues perspectives de la Seine, Tollon, Hières, Breganson, Saint-Tropes, Freiuls, Saint-Rapheau, Canes, Saint-Honoré, Antibo] Vues perspectives de La Seyne, Toulon, Hyères, Bregançon, Saint-Tropez, Freius, Saint-Raphaël, Cannes, Saint-Honorat, Antibes./ Dessin, carte : ms. sur parchemin ; 54,5 x 80 cm, par Jacques de Maretz, 1631. Bibliothèque nationale de France, Paris : Cartes et Plans, GE SH 18E PF 71 DIV 3 P 2/2.

  • [Vues perspectives de Nostre Dame de la Mer, Marseille, Chasteau d'If, Arles, Martigues, Cassis, Tour de Bouc, La Ciotat, Berre, Sanari]. / Dessin à la plume sur parchemin (56,5 x 79,5 cm), de Jacques Maretz, 1631. Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, CPL GE SH 18E PF 71 DIV 3 P 2/1 RES.

  • Plans des ports de France. [1777]. Bibliothèque nationale de France, département Cartes et plans, GESH18PF32P11D. Portefeuille 32 du Service hydrographique de la marine consacré à la France.

Bibliographie
  • Alain Corbin. Le territoire du vide. L'occident et le désir du rivage 1750-1840. Aubier, Paris 1988.

    Section III, Chap I La visite du port.
  • Charles Lenthéric, La Provence maritime ancienne et moderne. E. Plon et Cie, Paris. 1880. 540 p.

(c) Région Provence-Alpes-Côte d'Azur - Inventaire général - de Geyer Benoit