Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Recherche

Besoin d'aide ? Retrouvez nos conseils pour la recherche sur cette page.
Résultats 1 à 6 sur 6 - triés par pertinence
Liste Vignette Carte
  • tableau : Assomption de la Vierge
    tableau : Assomption de la Vierge Senez - place de l' Eglise
    Observation :
    Les anges musiciens tels qu'ils sont représentés ici, sont caractéristiques chez François Mimault
    Référence documentaire :
    p 173 : Présentation du tableau. VIRE, Marie-Hélène. Les cathédrales. Glandèves, Entrevaux, Senez Le tableau est cité parmi les oeuvres dues à François Mimault. lORY, Agnès. François Mimault (v p 3 à 5 Lacroix Jean-Bernard. François Mimault : découverte d'un tableau à Senez. Dans : Annales de
    Auteur :
    [peintre] Mimault François
  • tableau : Saint Barthélemy, sainte Marie-Madeleine et saint Antoine ermite, cadre
    tableau : Saint Barthélemy, sainte Marie-Madeleine et saint Antoine ermite, cadre Moriez
    Inscriptions & marques :
    Signature et date peintes en bas du tableau entre saint Barthélemy et sainte Marie-Madeleine
    Historique :
    "représente au milieu Ste Marie Madelaine et à ses cotés St Barthelemy et St Antoine" possède un "cadre de signé de François Mimault (1580-1652) et daté de 1609, exécuté à Draguignan, il fait partie de ses
    Référence documentaire :
    , 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de Vocance (évêque de Senez de 1741 à1756), Antoine-Joseph D'Amat de Volx (évêque de Senez de 1757 à 1771), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais
    Représentations :
    sainte Marie-Madeleine : vase Représentation en pied de sainte Marie-Madeleine entourée de saint Barthélemy (à gauche) et de
    Auteur :
    [peintre] Mimault François
    Titre courant :
    tableau : Saint Barthélemy, sainte Marie-Madeleine et saint Antoine ermite, cadre
  • chapelle Saint-Antoine puis église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, puis mairie, actuellement salle polyvalente
    chapelle Saint-Antoine puis église paroissiale Saint-Jean-Baptiste, puis mairie, actuellement salle polyvalente Barrême - en village - Cadastre : 1838 H 289 ; 1980 H 307
    Référence documentaire :
    , 1764 à 1768, 1775, 1779 à 1781, 1785 à 1788. Registre tenu successivement par Louis Jacques François de ), Étienne François Xavier des Michels de Champorcin (évêque de Senez de 1771 à 1773), Jean-Baptiste Charles Marie de Beauvais (évêque de Senez de 1774 à 1783), Sixte-Louis-Constance Ruffo (Roux) de Bonneval
  • fortification d'agglomération d'Entrevaux
    fortification d'agglomération d'Entrevaux Entrevaux - le Bourg - en village
    Référence documentaire :
    ISNARD, Marie Zéphirin. Etat documentaire et féodal de la Haute-Provence. Digne : imprimerie Vial
    Annexe :
    . Laurens (N.) actif sur la période 1690-1710 ingénieur de Lozières-d'Astier (Paul-François) 1663/1730 commissaire de Boniface (François-Hyacinthe) actif sur la période 1690-1710 ingénieur Bonanaud (N.) actif ) actif sur la période 1773-1801 ingénieur Perrotin (Jean-François) actif sur la période 1773-1801 -François) actif sur la période 1773-1801 directeur Le Roux (N.) actif sur la période 1773-1801 capitaine du génie en chef Fournier (Charles-François) actif sur la période 1773-1801 sous-directeur
    Texte libre :
    et régente Marie de Blois parvint à maintenir les droits de son fils Louis II d'Anjou en Provence Provence Foulques d'Agoult. Par lettres du 12 aout 1385, Marie de Blois confirma Isnard de Glandevez dans , encore mineur sous tutelle de la régente Marie de Blois, est reconnu par l'ensemble des seigneurs et des et Vintimille. En juillet 1536, sous François Ier, le même Jacques de Glandevez et son fils Balthazar l'administration des Etats savoyards sous les ducs Emmanuel-Philibert (1553-1580) et Charles-Emmanuel (1580-1630
  • Prieuré et église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption
    Prieuré et église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption Rougon - en village - Cadastre : 1835 B5 1311 2013 B6 1633
    Référence documentaire :
    , François de Castellane Majastres, chanoine de Riez et prieur prébendé à la paroisse de Rougon, des biens perçoit la dîme de ce lieu". ACHARD, Claude-François. Description historique, géographique et diocèse et notamment l'"ecclesia sancte Marie de Rugua". GUERARD, Benjamin, DELISLE Léopold, De WAILLY aux archives départementales, état féodal, armoiries. ISNARD, Marie Zéphirin. Etat documentaire et
    Texte libre :
    l'abbaye de Saint-Victor dans son diocèse et notamment l'"ecclesia sancte Marie de Rugua". Il pourrait bénéfice au chanoine François de Castellan Majastres. En 1788, Achard rappelle que "l'église paroissiale
  • Château Fort, Château
    Château Fort, Château La Tour-d'Aigues - Jean-Jaurès - en village - Cadastre : 1939 H 231, 232 1837 H 331 A 334
    Historique :
    galerie par les peintres François Valisset, Michel Féron, Pierre Marée et Abel Ramponneau ; en 1780
    Référence documentaire :
    P. 128-130. GEBELIN, François. Les châteaux de la Renaissance. 1927.
    Auteur :
    [peintre] Valisset François
    Texte libre :
    garde-robe contiguë et l'appartement de Mme de Rognes (Marie Saure, maîtresse de Fouquet) composé de de cette dernière, François de Bouliers, vicomte de Reillanne. François de Bouliers mourut d'Italie. Le dernier, Antoine, accueillit cependant le roi François Ier à La Tour-d'Aigues en 1537. S'il y
1